Association sénégalaise des Professionnels de la Géomatique (ASPG)
Récépissé No. 18436 / MINT.SP / DGAT / DLP / DLA-PA en date du 9 Août 2017
Assemblée générale constitutive
Tenue le 28 juillet 2015 à Dakar (Hôtel NGor Diarama)
L’objet de l’ASPG est (i) de favoriser le développement et l’usage de l’information
géographique au Sénégal au bénéfice de tous les acteurs publics et privés et du
grand public ; (ii) de contribuer aux débats relatifs à la définition et à la mise en
oeuvre des politiques nationales, régionales et internationales de l’information
géographique ; (iii) de fédérer les actions des associations scientifiques ou techniques et des
organisations professionnelles du secteur, en maintenant avec tous ces groupements des relations
suivies.
L’Assemblée générale constitutive de l’Association sénégalaise des professionnels de la Géomatique
(ASPG) s’est tenue le 28 Juillet 2015 à Dakar, à l’hôtel NGor Diarama, sous la présidence de Mr
Mansour Sy, Ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des
Relations avec les Institutions. Elle traduit la volonté des acteurs de la profession de s’organiser et de
développer des synergies pour accompagner la mise en oeuvre du Plan National Géomatique du
Sénégal (PNG). Le PNG, fruit de la coopération avec le Canada, est fondamentalement la feuille de
route adoptée par le gouvernement du Sénégal pour doter graduellement le pays d’une
infrastructure de données géospatiales. Il a pour objectif général d’établir la stratégie et le cadre de
développement de la géomatique au Sénégal, afin d’en faire un levier pour le développement
durable.
L’Assemblée générale était organisée dans un contexte caractérisé la tenue de trois événements
majeurs auxquels avaient pris une part active les acteurs de la communauté sénégalaise de la
géomatique, démontrant ainsi leur dynamisme et leur volonté de faire de leur profession un outil au
service de l’Homme, en parfaite harmonie avec la nature.
Il s’agit d’abord de la 1ère Edition de la Conférence Nationale sur le Développement Durable
organisée à Dakar, du 22 au 24 juillet, sur le thème « Villes et territoires durables ». Cette
conférence était essentiellement axée sur la revue du développement durable au Sénégal et
l’élaboration d’un cadre stratégique de référence pour l’application effective de la « Gouvernance
verte ». Elle avait également pour objectif de valider la Stratégie nationale de développement
durable réactualisée, la position du Sénégal sur les Objectifs de développement durable, ainsi que la
contribution nationale sur les effets des changements climatiques.
Quelques mois auparavant, du 17 au 19 février 2015, le Sénégal avait abrité les XIIIèmes Journées
scientifiques du Réseau Télédétection. Ce colloque scientifique international, labellisé « événement
d’accompagnement du XVème Sommet de la Francophonie », avait rassemblé plus d’une centaine
d’universitaires et d’experts francophones autour du thème : « La Télédétection et les autres outils
de la géomatique comme aide à la prise de décisions pour un développement durable en
francophonie ».
En mars 2015, la IIème Edition des Journées nationales de la Géomatique était organisée sous l’égide
du Projet d’appui canadien au Plan National Géomatique (PNG) sur le thème « L’infrastructure de
Données Géospatiales du Sénégal (IDGS), un levier incontournable pour l’émergence économique».
Cette rencontre avait regroupé tous les acteurs de la géomatique au Sénégal, ainsi que les
partenaires techniques et financiers. L’objectif ultime était l’appropriation du PNG par l’ensemble
des intervenants sénégalais et des partenaires pour en assurer la pérennité.
La Géomatique est un creuset de disciplines scientifiques et de technologies innovantes, permettant
de modéliser, de représenter et d’analyser le territoire pour en faire des représentations virtuelles :
géolocalisation, imagerie spatiale, systèmes d’information géographique, technologies du web, etc.
Elle a su largement tirer parti des progrès de la recherche spatiale, de la physique, de l’informatique,
des technologies de l’information et de la communication. La photogrammétrie, la télédétection
aérospatiale, la topométrie, la géodésie, la cartographie numérique et les systèmes d’information
géographique (SIG), le système de positionnement global ou GPS (global positioning system) et le
webmapping, pour ne citer que ceux-là, sont autant d’outils et de disciplines scientifiques au service
de la collecte, du traitement, de la gestion et de la diffusion des données géographiques. Dans ses
nombreuses applications, la géomatique est largement ouverte sur l’ensemble des secteurs
économiques et sociaux : le développement et l’aménagement durables du territoire, l’agriculture,
l’élevage, la pêche, les milieux naturels, la gestion des ressources, les transports, l’urbanisme,
l’industrie spatiale, la gestion des réseaux routiers, d’adduction d’eau, d’électricité et de
télécommunications, la défense et la sécurité civile, le commerce, etc.
La IIème édition des journées nationales de la Géomatique avait défini les actions à poursuivre dans les
prochaines années pour s’assurer que l’Infrastructure de données géospatiales du Sénégal (IDGS) soit
au coeur du Plan Sénégal Émergent (PSE), le nouveau modèle de développement pour accélérer la
marche du pays vers l’émergence économique.
La politique d’aménagement du territoire, la veille environnementale, l’autosuffisance alimentaire, la
gestion intégrée des ressources en eau, le suivi des maladies émergentes sont autant de questions
sur lesquelles l’ASPG va se pencher, en tant que Société savante, pour apporter des éclairages
pertinents et fournir à l’Etat des outils d’aide à la prise de décisions.

Dr. Souléye Wade
Président ASPG
Tél. : +221 77 579 41 47
Email : wadesouleye@yahoo.fr